Présentation

Présentation

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours griffonné, esquissé, crayonné, croqué, dessiné et peint.

Pas étonnant que je me sois orienté tout d’abord vers le dessin d’architecture, puis vers des études d’art graphique…puis la pub et le Conseil en Communication avec mon agence So Good ID !

Mon bac ( F4 Génie Civil ) en poche, j’ai donc intégré l’école Brassart à Tours. Et là, durant trois ans j’ai étudié avec avidité et gourmandise les techniques d’Arts graphiques, de l’illustration, de l’infographie, du packaging, du design… et dessiné, dessiné et encore dessiné…

Deux ans à Paris en Agence de communication en tant que créatif et roughman, puis j’ai rejoint ma ville natale, Clermont-Ferrand, et intégré la grande maison Publicis dans laquelle j’ai œuvré durant 27 ans en tant que Directeur Artistique.

Et en 2012, est née So Good I.D ! », mon Agence de Conseil en Communication

Mais même durant tout ce temps consacré à la réalisation de publicités et communication pour des clients variés, la passion de la peinture ne m’a jamais quitté… Je ne peux pas vivre, pas respirer, pas créer sans mes outils que sont les crayons, les feutres et les pinceaux.

Ma peinture est le reflet de ce que je suis :
elle est vive, généreuse, malicieuse et parfois maladroite…

Les « femmes » sont l’ADN de ma peintureJ’aime les représenter, colorées, multiples, pudiques et sensuelles tour à tour, puissantes et généreuses, sans cesse renouvelées… elles me surprennent toujours et je ne m’en lasse jamais ! Et si « mes » femmes n’ont pas de regard… c’est peut-être pour ne pas totalement succomber à la tentation !

Parfois, souvent… je me laisse entraîner vers d’autres thèmes car mes centres d’intérêt sont multiples, voitures, motos, chevaux, animaux, portraits, corridas, et bien sûr, beaucoup de rugby… mais je ne délaisse jamais très longtemps mes femmes… et je leur reviens toujours.

J’aime par ma peinture provoquer des réactions immédiates sur les spectateurs, provoquer chez eux un instant de joie et de complicité… J’aime voir ma peinture comme un clin d’œil, un trait d’humour. Et c’est lorsque je vois un sourire se dessiner sur le visage des gens qui contemplent mes toiles que je suis vraiment heureux.

François Groslière peintre et publicitaire,
relève régulièrement les défis picturaux qui lui sont lancés.

Sa production passe aussi bien par des séries de toiles sur les rugbymen, des Porsche, ou des créations en différents styles pour des entreprises….

ET L’ARTISTE IMAGINA LA FEMME !

Un soupçon de volupté, relevé d’une piquante sensualité faussement naïve, c’est “la femme” imaginée du talentueux François Groslière, ses nymphes exaltent la beauté et l’élégance de l’idéal féminin.

Mutines, séductrices, rêveuses, les femmes de François Groslière incarnent l’esprit contemplatif et espiègle de leur concepteur. Nées de son oeil tendre malicieux, ses jolies sylphides excellent à combiner ce qu’il faut de grâce, provocation et d’ingénuité, surdouées dans l’art de se rendre irrésistibles.

La peinture de François Groslière, façonnée de formes généreuses et d’un équilibre maîtrisé, s’épanouit d’originalité gorgée des tonalités d’un précieux talent. Gestuelle de la conception, graphique dans le traitement, explosive dans la couleur, la grammaire picturale de l’artiste s’alimente d’une trilogie intime, gourmande d’émotions pures.

Simplicité du mouvement, fraîcheur, éclat évident et immédiatement perceptible naissent de son habile pinceau, friand de courbes et de chatoyances.

Epousant les contours de ses muses, son crayon noir complice semble accomplir le miracle d’une nouvelle naissance, à la manière d’une baguette enchantée, savamment apprivoisée par l’artiste magicien. Libérées de leur fond coloré, ses belles aux regards nourris de mystère, baignent ses toiles de glamour et d’un raffinement défini avec humour.

Côtoyant une féminité phare de sa fertile inspiration, François Groslière, leur ajoute l’inédite compagnie de ses “marins en pyjamas”, fiançant harmonie et délicate douceur de vivre. L’habit sage, propice aux songes les plus doux, s’anime de la nature aventurière du moussaillon, savoureuse métaphore d’un imaginaire contraint à quelques instants de réalisme. Ces inséparables duos, drapés de damiers noirs et blanc, marient avec justesse les contraires. La touche se poudre d’une philosophie de la plénitude bâtie d’un équilibre géométrique, bercé d’une palpable spiritualité. Message d’amour et de désirs parsèment ses oeuvres d’une vibrante calligraphie, partagée en tandem.

Rouge d’une écarlate passion, un distrait petit poisson monte une garde oisive et privilégiée, souvent à l’entrée de ses lieux d’exposition, opérant un subtil clin d’oeil à ses chanceux cousins parsemés au gré des compositions de François Groslière. Une jolie façon de donner le ton à une délicieuse invitation, pétrie de ludisme et sucrée de féminité.

de Carole EON

Journaliste à “La Montagne Centre France”

Born in Clermont-Ferrand (France)  François Grosliere pursues his studies in Civil Engeneering

Drawing while following evening classes at “Ecole des Beaux Arts” de Clermont-Ferrand. Then, he goes to Ecole Brassart in Tours in order to become an advertising Draftsman.

With his diploma, he gains experience in Paris  during two years, before returning  to Clermont- Ferrand  in 1987 where he is hired as Art Director in the famous Publicis Group’s local branch. However, he never puts aside his favorite tools : pencils, felt-tip pens and brushes.

Since 2002, François Grosliere exibits his paintings in Clermont-Fd, Paris, Lyon, Montpellier, Vichy, and Toulouse galeries but also in unusual places like factories, cellars, gardens, shops and restaurants…

“His acrylic painted women show well-endowed and soft figures. Graphical and prudish, they are colored winks which awaken the senses.

Their shapes reassure,  their originality makes one smile…They are powerful and generous by their volumes, colours and sizes.

And if these women have no eyes… maybe this is to avoid yielding to temptation  !”

Ils Témoignent